L'authenticité d'un village du Val de Sioule dans l'Allier

 

Actualités

Découverte

Tourisme

Infos pratiques

Vie associative

Vie communale

 

A Chouvigny, c'est la nature qui décide !
L'homme, lui, n'est là que pour l'entretenir, la respecter......... et l'admirer !

 

 

Du latin calvus et -acum, notre "domaine chauve" fût pendant longtemps occupé par la vigne. En effet, le vin

des côtes de Chouvigny était très réputé, comme nous l'indique le lieu dit "Montauvin" ainsi que la correspondance de Mme de Sévigné en visite au clos Lafayette

Situé au cœur du Val de Sioule, entre Puy de Dôme et Allier, le petit village pittoresque de Chouvigny  est une porte sur l'Auvergne. Reculé et encastré dans les gorges

de la Sioule, il offre un panorama exceptionnel, là où la nature est restée maîtresse des lieux.

C'est par une route sinueuse traversant des gorges sauvages et resserrées que l'on atteint Chouvigny.
 


L'église paroissiale dédiée à Saint Pierre est construite

en 1760 sur un édifice plus ancien qui servait de chapelle au vieux castel fortifié. 


 

 

Le tunnel, véritable ouvrage d'art taillé sans parement en plein granit par nos anciens, ouvre la voie entre Ebreuil

et Menat.

Mettant en valeur les Gorges de La Sioule, il facilite les échanges avec les Combrailles
 

 

 



 

Mais l'histoire de la commune est avant tout dominée par son château féodal. Installé sur un éperon rocheux qui domine de 80 mètres la vallée, il commande le passage des gorges. édifié en 1250 par Guillaume 1er de Chauvigny il appartiendra par la suite à de grandes familles comme La Trémoille, Thouard puis durant 3 siècles aux Lafayette. Ainsi l'appelle-t-on encore dans le pays " le vieux château Lafayette ".

 

Au débouché des défilés, la vallée s'évase entre les coteaux tandis qu'apparaît sa silhouette romantique : le Roc Armand, rocher granitique dressé entre la Sioule et la route surplombe celle-ci de 25 mètres.



 

Ces silhouettes fantastiques, ravinées par les eaux de ce cours d'eau, sont les témoins de la lutte de celui-ci pour se frayer un passage à travers le massif granitique. Au détour d'un sentier, au bord d'une falaise, en longeant la vallée, le paysage est saisissant !

Le chant des oiseaux et le doux bruit de la rivière ne troublent en rien le calme qui règne dans cette vallée bourbonnaise.